Stage rucher école Avril 2016

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Dim 1 Mai - 6:04:53


QUELQUES PLANTES MELLIFERES DE NOTRE REGION
C'est la capacité d'une espèce végétale à produire un nectar que les abeilles récoltent pour le transformer en miel.
Qu'appelle-t-on plantes non mellifères ?
Certaines fleurs qui ont les nectaires (glande produisant le nectar à l'intérieur d'une fleur) placées trop profondément ou certaines fleurs toxiques comme le tilleul tomentosa (tilleul argenté) ou le rhododendron ponticum. Cf p 170 du livre Le Traité Rustica de l'apiculture.
Que butinent nos abeilles ?

  •   Le nectar : c'est un liquide sucré plus ou moins visqueux sécrété par les nectaires de certaines fleurs, récolté par les butineuses. Le nectar est à l'origine du miel. Cf p 354 Le traité Rustica de l’apiculture.
  •   Le miellat : produit sucré élaboré par divers pucerons à partir de la sève des végétaux que les abeilles butinent et transforment en miel atypique (Ex : miel de sapin).
  •   Le pollen : poudre que forment les grains microscopiques produits par les étamines des fleurs. Il sert de nourriture aux abeilles et permet la fécondation des fleurs (pollinisation). Le pollen prédigéré est à l’origine de la gelée royale.
  •   La propolis : substance résineuse récoltée sur les bourgeons par les abeilles pour obstruer les fissures de leur ruche afin de les protéger des intempéries (canicule, froid, humidité). Les abeilles la recueillent au printemps et à l'automne sur certains végétaux : marronniers, bouleaux, pruniers, frênes, chênes, pins, mélèzes, sapins. La propolis a des propriétés cicatrisantes et désinfectantes.

    Les miels monofloraux sont issus d'une seule espèce de fleur (ex. : acacia, lavande) donc sélectionnés par l'apiculteur. Les ruches sont placées au début de la floraison et sont retirées en fin de floraison. L'analyse d'un miel monofloral est recommandée lors d'une présentation pour un concours.



    Les miels polyfloraux sont issus de toutes sortes de fleurs et ont des appellations comme Garrigue, montagne, toutes fleurs, etc...
    La danse des abeilles :
    La danse en rond et la danse frétillante ou danse en huit , toutes deux réalisées sur les cellules des rayons de soleil, permettent de renseigner les congénères sur la position d’une source de nourriture.
    La danse en rond est effectuée par les butineuses qui ont trouvé une source de nourriture à une distance inférieure à 80 m de la ruche. Elles se déplacent en petits cercles, en changeant de direction tous les deux ou trois cercles. Elles sont suivies par les ouvrières recrutées, qui les touchent de leurs antennes (langage des abeilles). Cette technique permet aux abeilles d’intégrer l’odeur de la plante qui émane de la butineuse.
    La danse en huit renseigne les abeilles sur la distance, la qualité des ressources et la direction à suivre. Lorsqu’elles ont trouvé un butin à plus de 80 m, les butineuses effectuent une danse en forme de huit sur les cellules du rayon qui est en position verticale. La barre du huit donne la direction de la source mellifère par rapport au soleil. Si elle est orientée vers le haut, la source est dans la direction du soleil et vers le bas, direction opposée au soleil. L’angle que fait la barre du huit par rapport à la verticale correspond à la position du butin par rapport à la droite que forment la ruche et le soleil.
    Lorsqu’elles parcourent la partie rectiligne du huit, les butineuses effectuent aussi des frétillements dont la fréquence renseigne les abeilles recrutées sur la distance de la ruche au butin. La fréquence est négativement corrélée à la distance : neuf ou dix frétillements en quinze secondes correspondent à une distance de 100 m, deux frétillements à une distance de 5000 m environ. Les abeilles peuvent butiner à une distance de trois kms à partir du rucher. Voir dessin de la danse en huit sur le traité Rustica en p 38.

avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Dim 1 Mai - 6:52:52

Ce forum n'acceptant pas les Pdf je ne puis vous mettre ici la quinzaine d'images de plantes qui complètent ce document que semble t il je ne vous ai pas envoyé à temps, celles de Michelle sont très bien aussi (j'espère que vous avez pu en voir davantage in situ).
En résumé cette journée a été semble  t il très mitigée, un peu gachée par le temps et aussi par l'absence de nombreux stagiaires...ce qui a provoqué l'ire du président qui aurait cependant pu le prévoir. Je lui ai vainement expliqué que vous étiez des adultes avec un libre arbitre, des stagiaires payants qui plus est à qui on doit une prestation de qualité.... je ne suis pas sûr que cela ait été compris ce qui a conforté ma décision de ne pas continuer le stage avec le syndicat l'an prochain.
Le problème des essaims, de vos essaims, que je ne maîtrise pas car cela a été fait sans mon aval, devient douloureux et c'est normal car vous avez envie de manipuler. Le stage qui a été programmé beaucoup trop tôt ne commencera vraiment que lorsque ceux ci seront arrivés sur le rucher que nous avons trouvé P Squadrelli et moi même (comme la salle et comme vos ruches d'ailleurs)...et nous sommes de simples bénévoles qu'on a un peu trop tendance à manipuler ces derniers temps.

Samedi prochain nous allons donc entrer dans le vif du sujet car nous allons nous rendre sur le rucher de Jacques Nardini où trois ruchettes seront mises à disposition....il nous faudra trouver les reines et les marquer.
Comme normalement les reines se marquent en les attrapant et les pinçant entre le pouce et l'index, main nue, nous ferons dans un premier temps avec une pince à reine et le piston qu'on utilise dans ces cas là. Afin cependant de vous faire éprouver le frisson de la peur, nous nous entraînerons sur les mâles présents à ce moment là (je parle des abeiles bien sûr) dans les conditions réelles, main nue....les mâles ayant l'avantage de ne pas avoir de dard, donc ne pas piquer.... nous allons donc en marquer quelques uns (nous ne les marquerons pas en blanc ( couleur 2016) afin qu'il n'y ait pas confusion avec la reine) ,Jacques ne s'y retrouverait plus ensuite. Il vous faudra donc apporter une paires de gants vaisselle usagés dont on coupera deux doigts ( pouce et index), ce qui limitera les piqûres potentielles. Ces gants vous serviront par la suite sur votre rucher.
Si H Charasse est présent ce coup ci, il nous a déjà fait faux bond la fois d'avant (encore une chose que je ne maîtrise pas), nous ferons le cours sur les maladies des abeilles, cours on ne peut plus important qu'il est le mieux à même de faire puisqu'il est référent sanitaire du secteur.
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Honey le Dim 1 Mai - 11:54:12

C'est vrai un tout petit comité samedi mais quelle sympathique journée !
Le  temps a été clément avec nous en nous laissant flâner et prendre connaissance de toutes ces plantes qui nous entouraient . Petite balade bucolique en revenant vers le bois avec ce chêne vraiment magnifique.

Une belle averse aussi mais pendant notre petite pause très agréable avec spécialités du terroir (Miam !) et du bon miel bien sûr .....

Et puis visite de " très " près des travailleuses de Christine, c'est vraiment passionnant.

Merci à elle pour son accueil si chaleureux et à Frédéric pour toutes ses réponses
avatar
Honey


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum