Stage rucher école Avril 2016

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Franede le Mar 19 Avr - 0:10:25

Pourquoi reviendraient-elles dans la ruche initiale alors qu'elles l'ont quittée ? Hein, quelle avantage en tireraient-elles ? Elles ne l'ont pas quitté parce que la tapisserie ne leur plaisait pas... Elles ont fait serment d'allégeance à leur nouvelle reine qui va les assujétir de façon chimique (phéromone) mais surtout unique ; interdisant leur retour dans leur ancienne demeure. Je dis ça sous le contrôle d'un de nos formateurs... Ça ne se passe pas comme ça ?
avatar
Franede


Revenir en haut Aller en bas

photos pose poignées

Message par AVB le Mar 19 Avr - 14:33:04





AVB


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Franede le Mar 19 Avr - 19:08:10

Catherine, on perçoit bien ton application au vissage des poignées sur les photos ! Il ne t'ont cependant pas donné le secret d'un bon vissage ces brutes d'hommes : c'est tirer un peu la langue qui doit sortir de 1 à 1,5 cm (pas plus) et un plissage des yeux à la "Steeve Mac Queen", Les 2 actions devant être le plus synchrone possible...Moi je dis ça c'est juste pour aider.
En dehors de cela je pense que l'ensemble des membres et formateurs du rucher école seront d'accord pour te décerner le prix de la plus belle et croquignolette ruche! Qu'en pensez-vous les autres ?
avatar
Franede


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Mar 19 Avr - 23:12:56

Disons qu'elle a une longueur d'avance...mais la course n'est pas gagnée car il y a au moins une ruche qui a essaimé et va savoir dans quel état elle va revenir! le concours n'est pas terminé et va durer jusqu'au partage des essaims où là bien sûr vous ne pourrez plus trop manipuler la ruche comme on voit faire catherine sur l'image ci dessus.

Je suis allé ce matin au rucher école apporter les palettes qui vont servir de support de ruches, ainsi qu'une table blanche de jardin récupérée comme d'habitude aux encombrants à la grande Motte...par contre cela va manquer de fauteuils  pour boire le pastis. Le site est très bucolique, très vert et ombragé, les images vont suivre (j'attends que nous ayons passé un coup de tondeuse et aménagé un parking pour qu'il soit plus à son avantage), mais je suis certain qu'il va vous plaire. N'oubliez pas que vous allez devoir y venir souvent pour nourrir vos bébés.

Pour fixer les ruches sur les palettes (afin d'éviter qu'elles ne soient renversées par les sangliers qui ne sont pas des plus précautionneux lorsqu'ils se déplacent la nuit) procurez vous une sangle à cliquet du modèle ci dessous:
(les deux crochets noirs ne sont pas nécessaires mais sont parfois vendus avec)

avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Mar 19 Avr - 23:21:54

Cet aprés midi nous étions, Patrick Lapierre et Pierre Squadrelli, chez mon ami Franz à Avignon, pour commander des essaims et des reines Buck. Il a bien noté votre visite fin mai début juin.....vous aurez peut être besoin de ses services plus tard!

avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Jeu 21 Avr - 15:12:36

Oui, Très sympa et bavard le garçon; du genre qui aime partager son expertise. Ce n'est pas si courant chez les pros!  Ces zazas ont l'air assez douces même si quelques unes nous ont réservé un accueil à leur façon comme elles savent faire; mais bon aussi on a pas idée de venir se planter devant la ruche qui a une grosse activité! on l'a pas volé!

Sinon je suis un peu en pétard avec un autre producteur de reines, celui qui met un gros encard dans une revue apicole si vous voyez;  j'attends toujours mes reines. La prochaine fois , je vais directement chez Franz!!!
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Jeu 21 Avr - 15:16:46

En tout cas bravo pour la déco des ruches! si avec ça les zazas sont pas contentes ...  Je crois que Catherine va pouvoir passer à l'étape supérieure : réaliser un support de ruche en acier avec soudure à l'arc etc...
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Honey le Jeu 21 Avr - 15:54:25

ungar a écrit:En tout cas bravo pour la déco des ruches! si avec ça les zazas sont pas contentes ...  Je crois que Catherine va pouvoir passer à l'étape supérieure : réaliser un support de ruche en acier avec soudure à l'arc etc...


Oui Ungar tout à fait, d'ailleurs je suis en train de forger une girouette à mettre dessus ! j'avance j'avance
avatar
Honey


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Jeu 21 Avr - 16:06:07

C'est sûr qu'il est à l'opposé d'un autre éleveur de reines, celui qui nous fournit les notres pour ne pas le citer, à qui j'ai très imprudemment  osé lui demander où est ce qu'il fallait porter les ruches des stagiaires afin qu'il les remplisse (car je pensais naïvement que c'était moi qui m'en occupais en tant que responsable du rucher école). J'ai ainsi déclenché une sorte de réaction en chaîne avec comme résultat, l'ire de notre président qui a parlé de "pataquès" pour cette faute impardonnable de n'être pas passé par la voie hiérarchique en m'adressant ainsi directement au saint des saints... Chez Franz, point de protocole, ni de tapis rouge, ni de gardes du corps....un simple coup de fil suffit. ( faut cependant un Gps à jour car comme Patrick et Pierre l'ont constaté, se rendre chez lui n'est pas très simple)...mais quel plaisir de l'entendre parler de ses abeilles! il en est intarrissable!
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Jeu 21 Avr - 23:01:29

Ce matin, avec Alain2 nous allons commencer un nourrissement incitatif de nos ruches cévenoles afin de les faire arriver en pleine forme pour le châtaignier:
elles ont fini leurs provisions et semblent attendre leur pitance, .... admirez ces belles couleurs orangées




Là où nos sommes commencent les pissenlits et les boutons d'or, pour les Bucks, c'est un peu maigre.
A chaque ruche, un tiers de sirop agrémenté d'infusion de thym et d'une cuiller à café de levure de bière vitaminée... nous allons faire cela tous les trois jours jusqu'à fin mai, afin de booster la reine. Une hausse sera ajoutée la prochaine fois (là il fait trop humide pour ouvrir les caisses)


La pluie fine qui rend les abeilles nerveuses commence à tomber et nous rentrons vite

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Hier à Avignon chez Franz, ce matin en Cévennes sur notre rucher résident , ce soir à notre rucher école à Nimes, demain à la Grande Motte pour garder la plus belle de mes abeilles, ma petite fille Lyla trois ans et demi...mon épouse trouve que je bouge beaucoup.
Petite visite de votre terrain de jeux que nous allons aménager les jours qui viennent:
un bon coup de tondeuse ne sera pas superflu, avant de mettre les supports de ruches en place















Beaucoup de fleurs à butiner en ce moment mais qu'en restera t il dans un mois?...seuls les très nombreux arbousiers sur le terrain lui même ainsi que sur ceux environnants permettront de faire des réserves d'hiver conséquentes jusqu'en novembre.


Dernière édition par alain30 le Sam 23 Avr - 15:44:16, édité 2 fois
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Ven 22 Avr - 10:11:51

Bravo les gars!!! Ce terrain à l'air super.  Pour Honey , là ça me laisse sans voix. Respect!
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Ven 22 Avr - 10:25:50

Exercice d'application:
Un apiculteur (amateur) commande des reines chez un éleveur qui prétend les mettre à disposition dès la mi avril. L'apiculteur espérant recevoir les reines en temps voulu prépare des essaims la veille pour introduire les nouvelles venues. Mais au jour J  l'api à beau scruter l'horizon, pas de livreur. Après quelques coups de tel. il apprend que l'élevage à du retard; une grosse semaine lui dit-on.
Question : que va-t-il se passer?

Dégagez en quelques lignes la moralité de cette histoire.  

Vous avez 15mn; les calculettes ne sont pas autorisée.
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Franede le Ven 22 Avr - 17:36:41

Plein de possibilités :

- Comme les essaims devaient être divisés en demi-essaims et ben on ne les divise pas ! On n'anticipe pas la veille !

- Il faut souvent remettre au lendemain ce qu'on pouvait faire la veille.

- Il aurait du commander en se faisant passer pour un apiculteur professionnel, peut-être eut-il été mieux servi ? L'amateur passe toujours en dernier comme client ... non ?
avatar
Franede


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Ven 22 Avr - 18:51:00

-Grosse faute effectivement de se déclarer "amateur"...
-Scruter l'horizon c'est un peu vain et cela a déjà été fait: "Patrick, Patrick, ne vois tu rien venir.?"...".je ne vois que le ciel qui flamboie et la route qui poudroie!...."
-La procrastination, même si cela ne fait pas venir les abeilles, cela décontracte et rend zen.
-En langage api, une grosse semaine cela frise le mois, à peu près
- Si tu n'as pas payé tu peux toujours aller voir Franz qui te servira illico (il a dit "fin semaine prochaine")....
.... ps: pour le plan pour se rendre chez lui, il va te falloir négocier!!!!!!!
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Ven 22 Avr - 23:50:42

Une premiere morale de l histoire pourrait-être: "On n est jamais mieux servi que par soi même"
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Mar 26 Avr - 20:05:39

Bon, le gars a reçu ses reines ce mardi. Il les a donc introduites dans les essaims  qu il avait préparés mercredi dernier, en prenant bien soin de détruire toutes les cellules royales . Puis il a vidé les boites des accompagnatrices (au passage une reine lui a échappé car il n avait compris qu il fallait travailler sans gants!!! ) il a perce le candi sans oublier de casser la languette de la boite et il a placé la cagette entre deux cadres de couvain.  Enfin il a laissé la ruche ouverte  un petite heure car "la lumière favorise l acceptation" dixit le pape de l élevage.  
La suite au prochain épisode.
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Mar 26 Avr - 20:11:34

A part ça,  je cueille des essaims tout les soirs. Le nourrissement spéculatif,  c est à manier avec précaution.  Heureusement elles vont pas loin, juste sur quelques fruitiers devant le rucher. Mais maintenant je les ai à l oeil ces coquines!
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Mar 26 Avr - 20:47:12

N'oubliez pas pour samedi, il y a deux destinations selon le groupe dans lequel vous êtes:

Le samedi 30 avril 


-G1: F Chambon/ C Noguier
sortie à Cardet chez Christine Noguier
rdv 9h sur le parking du Pont Troué face au mémorial Résistance (voir la photo ci jointe)
visite de sa propriété sur le thème « les plantes mellifères » et pique nique sous un chêne six fois centenaire (apporter le repas)
visite des ruches de C Noguier


G2: Roche/ Lapierre/ Squadrelli
Divisionsdifférentes techniques dont celles de Halley et celle de Miller, la méthode Pyrénéenne dont Pierre Squadrelli est le référent (mais sans rdv à Lourdes, le président trouvant que le déplacement en bus dépassait le budget.... donc on se retrouve tout simplement à la salle à 8h...comme d'habitude et sans casse croûte)

Introductions de reines….différentes méthodes (les bonnes…et les mauvaises)
Jacques Nardini vous contera  la capture d'un essaim d'un bon mètre de long, épopée où il jouait le rôle de photographe à distance car il n'avait pas de tenue....
personne ne s'est fait piquer....Alain2 a embarqué l'essaim que nous diviserons plus tard après nourrissement, ce sont des Buck...il sera visible chez lui à 50m du terrain du rucher école que nous irons peut être visiter s'il reste du temps....(il n'y a pas de raison que nous non plus ne promenions pas)

Vous aurez droit à des fiches mnémotechniques sur les deux cours (ou bien des comptes rendus pour les absents)




Cardet: rdv au croisement de la D982 Pont de Ners/Anduze  et de la D6110 Ales/ Lunel






avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par ungar le Ven 29 Avr - 14:15:44

Le forum est déserté.  Je suppose que vous êtes tous à courrir après les essaims. ...  
A demain.
avatar
ungar


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Franede le Ven 29 Avr - 14:43:00

Il me semble avoir remarqué que le taux de fréquentation du forum est à son max peu de temps après une réunion du rucher-école (le lendemain et qq jours après) puis la fréquentation décline au fur et à mesure qu'approche la future date de réunion. C'est un peu normal je crois car nombre d'entre nous ne sont pas dans le vif du sujet, donc des questions ou des problèmes qu'ils se posent... Et les moins timides ce sont ces gentes dames apiphiles, non ? On a le droit de créer de nouveaux mots...

Mais on peut toujours dire que le lieu du futur rucher à l'air très sympa avec ses cistes, thyms et arbousiers et les plantes jaunes c'est quoi de la coronille ?
Moi s'il y a deux arbres assez costauds et distants de 4-5 m je me vois bien apporter mon hamac  professionnel et monter la garde quelques heures ...
avatar
Franede


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Honey le Ven 29 Avr - 15:12:47

Il est vrai que c'est un peu le désert .... en ce qui me concerne je consulte tous les jours le forum et regarde si il y a de nouvelles questions ? ou aventures. Et comme je n'ai pas encore ma ruche et débuter alors je m'instruis
Le site à l'air cool et j'ai hâte. Mais j'attends demain aussi
voili ! voilou !
avatar
Honey


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Sam 30 Avr - 19:51:33

Aujourd'hui, après une matinée riche en savoirs, nous avons du aller récupérer un essaim, sur le coup de midi au moment où il s'est mis à pleuvoir, à l'endroit même où on était allé en chercher un il ya une semaine.....
même technique, mêmes résultats

avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par alain30 le Sam 30 Avr - 20:12:11

Je ne sais ce qui s'est passé pour vous, j'espère que la pluie n'a pas trop perturbé votre pique nique...j'espère que vous allez me donner des nouvelles.
Voilà déjà le cours de Patrick Lapierre:

L'introduction des reines fécondées .


Nous allons nous intéresser dans cet exposé à l'introduction de reines fécondées dans des colonies autres que l'écotype «noire» réputée difficile dans l'acceptation de reines d'un écotype différent.


Cet exposé se base sur les observations rapportées dans la littérature apicole par les auteurs réputés ( Frère ADAM, Gilles FERT, Karl  WEISS,  Jean RIONDET ) et qui semblent faire consensus.


Une jeune reine récemment fécondée et qui a  à peine quelques jours ou même semaines de ponte a une maturité moindre, ce qui veut dire entre autre qu'elle ne sécrète qu'une faible quantité de phéromone. ( Frère Adam, Gilles Fert, Karl Weiss..)
De plus, lorsque nous recevons une reine commandée chez un éleveur, celle-ci a été prélevée, encagée, transportée, livrée, ... ce qui a occasionné un arrêt de ponte d'au moins deux ou trois jours; facteur agravant dans la baisse de production de phéromone celle-ci étant je le répète liée à la ponte. 
Ce manque de «substance royale» ne permet pas de la faire accepter dans une colonie forte.
De plus , ce manque de maturité occasionne chez elle un comportement fébrile lorsqu'elle est dérangée. ( Frère Adam) Ce comportement va engendrer de l'agréssivité chez les autres abeilles.


Il semble que ce soit là les principaux facteurs qui induisent son rejet lorsq'on l'introduit dans une colonie pourtant orpheline. 


De ce constat, les auteurs en tirent plusieurs conseils qui contribuent avec d'autres observations plus empiriques à augmenter le taux d'acceptation des nouvelles reines introduites. 



  1. Si la production de phéromone n'est pas suffisante pour que la reine soit  ê acceptée dans une colonie puissante, alors l'introduction doit se faire dans une population moindre. ( qui sera réunie plus tard à la colonie à remérer)


  2. Pour cela nous devons réaliser un essaim artificiel (EA) avec un ou deux cadres de couvain naissant (en ayant pris soin de chercher et d'isoler la reine auparavant sinon passer les abeilles à la grille à reine), un cadre de provisions (miel et pollen), un cadre vide de cire bâti, une partition ou un cadre nourrisseur.

  3. Si on a pu isoler la reine, on brossera deux ou trois cadres de couvain frais qui portent les nourrices.

  4. On ferme la ruchette en ne laissant au trou de vol que le passage d'une abeille. (en effet le pillage est craindre et les nourrices ne défendent pas) mais ce passage laissera sortir les butineuses qui sont les abeilles les plus vieilles et donc les plus agressives enfin on déplacera la ruche d'une dizaine ou quinzaine de mètres dans le rucher si possible à l'ombre. 

  5. Ainsi les vieilles abeilles (butineuses) retourneront à la ruche souche.







  1. Au bout de quelques heures on obtient une petite colonie orpheline d'abeilles jeunes avec du couvain naissant. Le soir venu, du lendemain par exemple, on peut  introduire la nouvelle reine dans sa cagette d'expédition en ayant pris soin d'éliminer les accompagnatrices. (pour cela, mouiller les abeilles en les aspergeant avec petit pulvé ou en immergeant la cagette deux secondes dans l'eau (G. Fert) afin que la reine ne s'envole pas . Si ce n'est pas fait on peut la marquer.  Selon G.F. , les accompagnatrices peuvent d'une part véhiculer des maladies et d'autres part susciter l'agressivité des autres abeilles.

  2. Assurez-vous tout de même que les orphelines n'ont pas commencé d'élevage royal et détruisez les débuts de construction cellules royales. (normalement sur un cadre de couvain naissant il ne devrait pas y en avoir mais on n'est jamais trop prudent!) 


N'oubliez pas de casser la languette de la cagette et de percer le candi avec une allumette, un clou, ...
Déposez ou suspendez la cagette sur le couvain. Entre les cadresqu'il ne faut pas trop serrer. Les abeilles vont nourrir la jeune reine  à travers la cagette et vont s'imprégner de la phéromone; elle grignoteront le candi et la reine sera libérée en douceur. Puis elle se mettra à pondre et sa production de phéromone va augmenter.
On peut au moment de l'introduction de la cagette laisser la ruchette ouverte quelques minutes une dizaines ou plus; la lumière semble-t-il favorise l'acceptation. (G.Fert) .
Enfin, on donne un léger nourrissement deux verres qui va calmer le stress.


On peut aussi utiliser à la place de la cagette d'introduction une cage grillagée de dimmension 12X12 environ que l'on fixe sur le couvain naissant ainsi la reine va pondre dans les alvéoles libérées par les abeilles naissantes et celles-ci vont venir s'occuper de la reine et la protéger. Au bout de quatre jours , on peut venir retirer la cage et libérer la reine. 


Puis il ne faut plus déranger la colonie pendant au moins  trois  semaines pour que la reine se mette bien en ponte et que la colonie trouve sa cohérence; on pourra faire un petit nourrissement tout les trois jours. 


Au bout de trois semaines, les abeilles pondues par la nouvelle reine sont nées.        Elles vont bien protéger la reine qui produit plus de phéromone. Il sera bientôt temps de penser à la réunir avec la colonie que l'on voulait remérer.
En attendant, on peut rajouter un cadre de couvain naissant pris dans n'importe quelle ruche (sans abeilles bien sùr) à raison de un par semaine; cela renforce ainsi la jeune colonie.




Pour finir quelques infos: 


Selon G. Fert, 


Taux de réussite à l'introduction en fonction de la date de capture de la reine.
(reines capturées dans leur nucléi)


Age des reines à leur capture (en jours)
% de reines vivantes 14 jours après leur introduction.
7 jours
15,00%
14
47,50%
21
85,00%
28
85,00%
35
90,00%
Taux de survie des reines en fonction de la date de leur capture:


Age des reines à leur capture en jours:
% de reines vivantes 15 semaines après leur introduction:
7 jours
10,00%
14
17,50%
21
62,50%
28
60,00%
35
72,50%
 (Gilles FERT;  L'élevage des reines. Rustica.  p.83 )






Selon Frère ADAM:



  1. que l’odeur de la colonie ou que l’odeur de la ruche n’a aucune influence lors de l’introduction d’une reine;
    2) qu’un encagement plus ou moins prolongé de la reine — plus d’un jour — compromet son acceptation;
    3) que l’état de la population et l’humeur des abeilles n’ont aucune importance pour ce qui a trait à l’acceptation de la nouvelle reine, mais qu’il est pratiquement impossible de déterminer le moment psychologique favorable à une acceptation certaine lorsque la reine n’est pas en pleine maturité;
    4) que, par contre, l’état de la population et l’humeur des abeilles sont absolument indifférents lorsque la reine se comporte à tous égards, de façon à ne pas éveiller d’hostilité;
    5) que le comportement de la reine est en tous cas, le facteur déterminant qui décidera, en fin de compte, de son acceptation ou de son rejet;
    6) que le comportement de la reine dépend de son état et de son âge.
    Notre affirmation suivant laquelle la reine est le facteur fondamental et unique qui décide de l’acceptation, s’appuie sur les faits suivants :
    1) Des reines en pleine maturité, en ponte, peuvent être introduites au mépris total de toutes les mesures de précaution, considérées jusqu’ici indispensables.
    2) Les colonies remérées suivant ce procédé peuvent déjà être ouvertes le lendemain sans le moindre danger pour la nouvelle reine.
    3) Les reines introduites de cette façon sont infailliblement acceptées.
    Nous avons conscience que nous avons établi quelque chose qui va à l’encontre de toutes les théories et de tous les conseils de nos traités.  Mais nous nous appuyons sur notre expérience et sur les faits que nous avons observés.  Il est superflu de nous excuser, pensons-nous, d’accorder tant d’importance à cette question si primordiale de l’introduction des reines.  Une méthode d’introduction sûre, qui garantit que toute reine, non seulement sera acceptée, mais encore le sera sans être endommagée aucunement, constitue l’un des fondements majeurs de l’apiculture.  Tous les experts éprouvés sont d’accord sur ce que le haut pourcentage de jeunes reines qui, bon an mal an, se perdent misérablement au seuil de leur utile carrière, constitue une des lacunes les plus profondes et regrettables de l’apiculture moderne.  Une méthode infaillible d’introduction, ainsi qu’un stock de reines suffisant pour parer à tous les aléas, ces deux points sont la clef de la réussite en apiculture.





Conclusions:




Ici, le frère Adam pense que le facteur principal d'acceptation ou de refus de la reine est son comportement propre, quelles que soient les conditions d'introduction et que ce comportement est essentiellement lié à son degré de maturité donc à son âge. Ce qui plaide en faveur d'une introduction la plus tardive possible pour avoir un taux d'acceptation maximal. Ces données sont bien celles retrouvées par G. FERT.




Le cours de P Squadrelli (divisions) sera mis en ligne sous peu...
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par MIC30 le Sam 30 Avr - 21:04:44

Le groupe 1  était constitué de petites mains innocentes et de yeux  attentifs à la flore mellifère sous la forme d’un dossier préparé par Christine


Puis à la découverte in situ par les apicultrices* débutantes  et les commentaires de Christine Noguier et Fréderic Chambon.


Alors groupe 2 connaissez-vous le genévrier cade, le ciste, la coronille sauvage, le mélilot… ?


 


Un magnifique chêne  de 600 ans qui pourrait abriter moult essaims  a dépassé notre champ visuel mais qu’une pluie trépidante a empêché de nous accueillir pour notre piquenique …
Et notre essaimage formateur


Mais nous n’avons pas perdu au change non plus…Miam !


Puis un rayon de soleil nous a permis de sauter dans nos tenues blanches et encore immaculées  pour certaines et dans leur casque et casquette à voilette simple pour d’autres afin de  rendre visite au rucher de Christine  


Les petites mains qui avaient  pu mettre  leurs doigts dans des pots de miel locaux ont pu aussi le faire (gantés)en tenant des cadres remplis d’abeilles (dont certaines sont venues goûter gentiment de plus près à ces novices )  Tout a un début


Groupe 2 : Elles ont même reconnu une abeille non marquée  Mais oui !


Une journée bien sympatifère !


 

 *





Féminine était la promenade
avatar
MIC30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Franede le Dim 1 Mai - 1:00:22

Tudieu,comme cela est rondement bien dit ! Si féminine fut la promenade, pourquoi n'ai-je point été femme ? Nous autres,les hommes et une damoiselle esseulée réunis en quelque logis de la planette, avons étudié comment introduire une reine expatriée au sein d'un nouveau peuple d'amazones par quelque subterfuge d'encagement. Avons été enseignés également de moult méthodes de divisions de colonies dont les seuls noms des créateurs furent ceux de quidams masculins à consonnances anglosaxonnes. Diantre! quelle drôle d'occupation d'hommes que d'inventer des méthodes de division... La gente féminine, faut-il ajouter un peu plus fine, eut sans doute mieux à faire, comme musarder sous les chênes centenaires. Mon dieu, quel dessein cruel anima le créateur des deux groupes de cueilleurs d'essaims en occultant que la mixité est bénéfique en toutes choses et en tous lieux.
avatar
Franede


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stage rucher école Avril 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum