Perte de ruches pendant la saison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perte de ruches pendant la saison

Message par KURO le Ven 14 Aoû - 6:22:54

Bonjour,

Je suis encore débutant en apiculture (environ 3 ans) et confronté cette année à un taux de perte trés important (environ 50%). Le processus est le meme sur l'ensemble des ruches :
- Ruche assez faible en début de saison (essaim de l'année n-1), mais qui se boost petit à petit avec l'arrivé de l'été. Ponte sur les cadres réguliere et concentrique avec peu de bourdons
- Les ruches sont en été sur des champs de lavandes avec à disposition un point d'eau.
- Mois de Mai/Juin l'activité de la ruche est faible mais la ponte réguliere sur environ 3 cadres et les abeilles rentrent du pollen  
- Mois de juillet, devant la trés faible activité de la ruche, je me rends compte lors d'une visite que celle ci est en fait quasiment vide, forte présence de bourdons, et plus de ponte sur les cadres. Environ une dizaine de cellules royalse ouvertent mais pas de signe de la reine.

C'est assez perturbant surtout que quasiment tout les cadres ont du miel en tete et du pollen. Pas de signe de déformation des quelques abeilles devant la ruche (signe de Varoea) mais surtout pas de cadavre d'abeille en fond de ruche...
Quelles pourraient etre les éxplications de ce phénomène ? Y a t'il des gestes maldroits de ma part qui peuvent justifier ceci ? Si la reine meurt, la présence de ponte inférieure à 3 jours devrait permettre l'arrivé d'une nouvelle reine (preuve en est des cellules royale) pourquoi la ruche devient elle bourdonneuse et s'éffrondre t'elle ?

Beaucoup de questions auxquelles j'éspere vous pourrez me répondre.
Merci

Cordialement;

KURO


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perte de ruches pendant la saison

Message par alain30 le Ven 14 Aoû - 21:10:07

La perte d'une ruche et des miliers d'abeilles qui la composent est toujours vécue par l'api comme un petit drame, et il faut essayer de comprendre afin d'éviter à l'avenir l'enchaînements d'évènements qui ont conduit à cette fin prématurée et parfois financièrement douloureuse.
Ce n'est pas vraiment un phénomène mais peut être le résultat d'une conduite hasardeuse... mais tu débutes et tu apprends (l'apprentissage est souvent douloureux)
Si tu  avais dix ruches au départ (comme annoncé sur ta présentation) tu en a donc perdu cinq, ce qui exclu l'écrasement accidentel d'une reine lors d'une visite suivi de la perte de la reine vierge lors de son vol de fécondation (les oiseaux en sont friands)...
Dans ton explication je ne saisis pas bien si tu parles d'une ruche ou de toutes les cinq.
Quel était l'âge de tes reines? des reines introduites par tes soins? achetées?....sache que le plus important dans une ruche c'est la qualité de la reine. Sans une bonne reine tu n'auras JAMAIS une belle ruche. Donc ne pas lésiner là dessus.(le sujet a déjà été traité mais j'y reviendrai si besoin)
S'il ya un nombre important de cellules royale c'est qu'il y a eu essaimage et que la ou les reines ne revenant pas les ruches sont devenues bourdonneuses ce qui est un processus normal. La question étant de savoir pourquoi les reines ont elles disparu.
Y a t il du colza ou du tournesol ou vergers à proximité? Les agris ont peut être simplement traité leurs lavandes de façon un peu excessive, ce qui a été fatal à tes abeilles. Ce qui expliquerait pourquoi il n'y a pas de cadavres dans tes ruches... car en cas d'intoxication, les abeilles meurent à l'extérieur ou bien ne retrouvent pas le chemin de la ruche et disparaissent.

Je pense cependant que tu as monté des ruches trop faibles puisque des essaims de l'année. Tu aurais dû les nourrir plus d'un mois avant, afin de booster la ponte des reines, c'est devenu indispensable et les ruchers école devraient insister là dessus (j'explique la façon de faire à "nourrissements") et je répète une fois de plus qu'on ne monte sur une miélée que des ruches fortes, très fortes, et si ce n'est pas le cas tu les gardes sur ton rucher d'élevage où tu peux les surveiller et nourrir à ton aise pour l'année suivante ou une miélée tardive.
Je sais bien que les apis se disent qu'elles vont se renforcer là haut (où elles sont souvent livrées à elles même) et que par une sorte de miracle elles vont d'un coup exploser d'abeilles et dégueuler de miel...et bien c'est une grosse erreur car cela ne fonctionne pas ainsi.

A titre d'exemple, je conduis mes ruches sur un corps + une hausse et je ne les transhume que lorsque la reine a pondu dans la hausse et que le couvain est en train d'éclore. Sinon, si pour une raison quelconque (souvent une reine mal fécondée) elles de dépassent pas les 40kg (20kg en demi pesée, c'est un minimum), et bien je les traite en conséquence (souvent je les remère) et elles restent au rucher d'élevage en attendant de s'être refait une santé.

Je ne sais si j'ai répondu à tes interrogations amis si tu as d'autres  questions, n'hésiste pa....
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum