Miellée du châtaignier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miellée du châtaignier

Message par alain30 le Dim 19 Avr - 15:07:37

15juin2014
Cette année transhumance cévenole à mon lieu habituel (bergerie/magnanerie que nous avons patiemment restaurée avec un ami durant cinq ans)..Le collègue Franz, apiculteur pro à Avignon, est à trois battements d'aile de chez moi, versant côté sud , moi je suis au nord et je me demande si elles ne vont pas se retrouver au sommet (mais la concurence n'est pas à craindre vu les miliers d'arbres présents).

A ce sujet, il vaut mieux être situé en bas qu'en haut de la montagne, car les abeilles montent à vide checher le nectar et redescendent lourdes de leur récolte (elles fatiguent moins que si c'était l'inverse)


Les chataîgniers commencent tout juste à fleurir (ils blanchissent), les ruches sont en place, les hausses aussi (j'ai laissé les hausses d'en bas de tilleul qui n'étaient pas operculées)
le copain Christophe a même construit un magnifique cabanon pour le matériel (nous sommes sur sa propriété et comme dit une personne que Franz a rencontré il y a peu: "ici on ne ferme pas à clé!"....car tout est en cul de sac (ça dissuade) et que tout le monde vous voit, même si vous vous n'avez vu personne.
Les grillages "anti frelon" sont posées (bien que cette année il n'y en ait point) et miracle de ces abeilles Buckfast, à peine posées, à peine les portières ouvertes, elles se mettent derechef au travail et rentrent du pollen........ j'étais sidéré. Quelles abeilles!

A noter la grille fers à béton anti sangliers fort nombreux dans le coin...mais pas eu de soucis depuis quatre ans.










avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Miellée du châtaignier

Message par Nico3048 le Mer 17 Juin - 22:04:01

Salut magnifique rucher, ça respire les Cévennes ! Nous avons transhumé hier avec mon frère et ce matin nous avons posé les hausses, même constat, des butineuse qui rentrées les pattes déjà pleines c'est un plaisir de voir sa ! a plus !
avatar
Nico3048


Revenir en haut Aller en bas

miélée 2015

Message par alain30 le Ven 3 Juil - 18:37:04

Je monte au rucher une fois par semaine (pas le week end car il faut profiter des petits avantages de la retraite! et éviter les touristes)
donc la semaine dernière, la miélée ayant débuté depuis une dizaine de jours j'ai pu constater qu'elle serait violente.
des cadres étaient déjà operculés (je les ai retirés et remplacés par des cadres bâtis de l'an dernier...les abeilles n'ont qu'à remplir) d'autres serieusement entamés et sur le point de l'être.
Pourquoi est ce que je fais cela? retirer les cadres operculés au fur et à mesure? tout simplement parceque je suis un apis de loisirs qui ne désirer pas trimbaler comme un bête de somme deux cents kg de miel en une seule fois, le long d'escaliers très rustiques maçonnés par des ancêtres qui avaient parfois des compétences de bâtisseurs incertaines. Sur ce rucher là, tout en pente (et en montée), je procède ainsi....en plusieurs fois.




Ceux là qui ne sont pas terminés restent jusqu'à la fois suivante.
Comme je conduis mes ruches corps + hausse et grille à reine, j'en profite parfois pour visiter ce qui se passe au dessous et je constate que cette conduite permet à le reine de pondre tant qu'elle veut ....ou peut ( c'est là qu'on voit si on a de bonnes reines ou non). Si c'est une paresseuse, la hausse reste vide ...et la reine doit se préparer à être remplacée. Pas besoin d'ouvrir le corps....moins on dérange la reine, mieux c'est.





Il faut cependant faire très attention à ce que la reine ne soit pas dessus...
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Miellée du châtaignier

Message par benjamin30 le Lun 6 Juil - 10:32:12

En effet il commence a y avoir du monde sur les routes !
Bonne technique en effet pour la récolte il y a que pour le matériel de miellerie ou du coup tu le nettoie plus de fois.
avatar
benjamin30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Miellée du châtaignier

Message par alain30 le Lun 6 Juil - 11:32:24

Effectivement, mais il n'y a que la centrifugeuse à nettoyer et c'est assez vite fait. Le grand nettoyage désinfection se fait lorsque tout est fini, en octobre. Le maturateur lui, reste plein et se vide au fur et à mesure du remplissage des pots. Le bac à désoperculer s'égoutte lentement, la mièlerie étant étanche et désumidifiée en permanence, il n'y a pas grand danger de pollution extérieure.
Le couteau chauffant est débranché bien sûr et la lame essuyée avec un chiffon humique.
N'oublions pas que le miel est très antiseptique naturellement et a toujours été utilisé comme désinfectant et cicatrisant sur les blessures (chose que les laboratoires passent sous silence...il suffit de lire les anciens). Il ne craint que l'humidité qui le fait moisir, d'où le déshumidificateur qui tourne par cycles non stop jusqu'à la fin (comme la pompe de recyclage de la piscine).
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Miellée du châtaignier

Message par benjamin30 le Lun 6 Juil - 18:07:47

Ok oui tu as que des avantages a faire ça alors !
avatar
benjamin30


Revenir en haut Aller en bas

miellée du châtaignier 2016

Message par alain30 le Lun 18 Juil - 23:15:38

Cettes année nous alignons dix ruches, dix ruches préparées dans les règles de l'art avec un savant nourrissement incitatif commencé quarante jours avant la date présumée (de façon à avoir beaucoup de butineuses). Dix ruches buckfast conduites sur un corps et demi. Je ne mets plus de grille à reine entre la première hausse et la deuxième....car il est rarissime que la reine monte plus haut.
Il ya deux jours nous avons récolté six ruches (en ne prenant que les cadres operculés... les espaces sont comblés immédiatement par un cadre vide bâti) pour un poids de miel de 108kg lors de la première levée (il en reste autant dans chaque ruche mais j'attends que les cadres non entièrement operculés soient finis).
Aujourd'hui nous avons fait  les quatre restantes dans le même esprit...nous désoperculons et centrifugeons demain (mais cela semble conséquent)
Cette année le miel de châtaignier est très doux et de couleur claire. L'an dernier, année de sècheresse, il était foncé et très fort.

Comme la bruyère a commencé (déjà) je pense faire trois cents kg... L'exploitation avance à grands pas et il faut se méfier que cela ne devienne pas un vrai travail (je viens d'en prendre durant quarante ans et cela suffit)....place au loisir.
Trois cents kg avec dix ruches, le calcul est facile: cela fera du trente kg par ruche.

Et pas de frelons asiatiques!!!!!
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: Miellée du châtaignier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum