Isolation des ruches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isolation des ruches

Message par alain30 le Jeu 14 Nov - 12:15:42

L'isolation des ruches est encore un sujet un peu "chaud" sur les forums. Les sudistes disent qu'il n'y en a pas besoin et cela les fait rire (ce qui ne les empêche pas eux de s'habiller chaudement l'hiver), les nordistes eux le pratiquent à des degrés divers. Au canada par contre c'est une question de survie pour l'essaim. Cependant je pense que moins il y a à chauffer et moins elles consomment et moins il faut les nourrir en candi (notamment certains écotypes comme les Buckfast qui sont très populeuses ...et consomment beaucoup)
Personnellement en décembre je le fais aux ruches que je laisse hiverner en Hautes Cévennes où la température descend souvent en dessous de zéro...mais cela n'engage que moi. J'enlève en février. Certains apis du coin mettent des housses. Ce sont en tout cas les dernières recommandations  du grand apiculteur luxembourgeois Jos Guth lors du XXeme Congrès des apiculteurs à Colmar 2014 qui va à contre courant des pratiques anciennes où on laissait l'air circuler librement, entrainant une baisse de la température dans la ruche et obligeant de fait les abeilles à compenser.
Sur l'image ci dessous je n'ai pas isolé l'avant, mais là c'est chez moi à Nimes où l'hiver n'est en général pas rigoureux et l'isolation superflue. Là je faisais des essais (les plaques sont prêtes dans un coin au cas où) Normalement il faut isoler aussi l'avant par températures négatives durant plusieurs semaines.
Ne pas oublier de fermer le fond grillagé et réduire l'entrée.

Il est vrai que si votre ruche a été bien préparée pour l'hivernage, s'il y a suffisemment de provisions (importance des pesées régulières), si vous avez incité la reine à pondre grâce à un nourrissement bien calculé, l'essaim sera bien fourni en abeilles d'hiver qui, grâce aux réserves de miel, vont entretenir une chaleur qui lui évitera de mourrir de froid et même bien souvent de permettre à la reine de continuer à pondre afin de redémarrer très tôt avant la fin de l'hiver, surtout dans le Midi où dès le mois de mars les ruches bien conduites peuvent assurer la miélée du romarin.

matériaux: plaque d'isolant polystyrène en 20 ou 30 mm d'épaisseur (se découpe très facilement avec un Opinel) et élastiques  achetés en rouleau de 10m ou plus en grande surface bricolage.






Je signale tout de même que depuis trois ans j'ai arrêté de les isoler.... par paresse certainement mais aussi parceque je me suis aperçu que cela générait parfois de la condensation dans la ruche.
Les abeilles semblent s'en porter que mieux  mais cela fait trois ans qu'il n'y a pas eu de températures négatives plusieurs jours de suite , ceci explique cela)


Dernière édition par alabeille le Dim 5 Avr - 23:09:48, édité 2 fois
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum