le varroa et ses méfaits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le varroa et ses méfaits

Message par alain30 le Mar 22 Oct - 18:30:27

Voilà déjà à quoi on peut détecter de visu la présence de varoas dans la ruche:
...... lorsqu'il y a des abeilles traînantes devant la ruche...

L'abeille affaiblie se déplace lentement, ne vole pas, tombe sur le sol, se traîne et finit par y mourrir. Si on y regarde de près on s'aperçoit qu'elle a les ailes atrophiées. Cette malformation est provoquée par la ponte de la femelle varoa dans l'alvéole même, avant operculation. La larve de l'abeille va se développer avec un "alien" qui va lui sucer l' hémolymphe et lui voler sa nourriture en prime...la larve va sortir de là ou ne va pas sortir, handicapée dans le meilleur des cas et sera condamnée à mourir très vite.
Le ruche va donc se vider lentement de ses abeilles jeunes et finir par s'éteindre.





Si le phénomène se répète il faut d'urgence faire un test genre Taktic (nous y reviendrons)


Dernière édition par alabeille le Jeu 24 Oct - 19:30:02, édité 2 fois
avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Re: le varroa et ses méfaits

Message par alain30 le Mar 22 Oct - 20:35:15

Et voilà ce qui est à l'origine des images ci dessus ainsi que de la perte de milliards d'abeilles depuis vingt ans, époque où ce parasite venus d'Indonésie est arrivé chez nous. Sonnant le glas de l'époque heureuse où les ruches se conduisaient seules , il a fallu traiter. Des dizaines de traitements existent, y compris bios, mais nous traiterons pas cela ici....pour l'instant.
Varroa Jacobsoni ou Varroa destructor est originaire d'asie, il est apparu en France début année 80. C' est un minuscule parasite hémisphérique, presque plat, possédant de solides pattes munies de ventouses  d'un seul côté avec lesquelles il s'accroche à l'abeille, perce sa chitine et suce son hémolymphe, l'affaiblissant dangereusement et la rendant vulnérable à des maladies auxquelles elle était insensible jusqu'alors. Chaque perforation étant la porte ouverte aux infections diverses.
Il voyage accroché à l'abeille hôte et n'hésite pas à changer de monture lors des contacts dans la ruche...il peut aussi choir au fond de celle-ci, d'où l'intérêt d'un fond grillagé à travers du quel il disparaît dans l'herbe et meurt bouffé par les cloportes, ne pouvant remonter.






Fonds bois grillagés faits  maison qui permettent la chutte des varroas sur le sol ainsi qu'une meilleure ventilation.







deux glissières permettent de faire glisser un volet guillotine qui fermera durant l'hiver afin d'éviter le refroidissement. Remarque: les fonds plastique Nicot fonctionnent sur le même principe (et ne sont pas très chers 11€, je les utilise depuis peu car ils sont nettement plus légers, ce qui compte lorsqu'on transhume)...voir à http://alain-abeilles.forumactif.org/t11-fonds-nicot

avatar
alain30


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum